Contact
Société de la Saskatchewan
Société historique de la Saskatchewan

[ Accueil ]

Bienvenue dans la Musée Virtuel Francophone de la Saskatchewan. Ce site web est une création de la Société historique de la Saskatchewan.

Vous y trouverez des informations sur une plusieurs sujets, personnages et lieux de la francophonie en Saskatchewan. Et ne manquez pas l'occasion de consultez les archives de la Revue historique.

Paul Rivière

La famille, la paroisse et l'école ont longtemps été les trois grands pôles autour desquels se formait la résistance de la minorité franco-catholique. Il y en a eu un quatrième, l'action coopérative, qui n'a pas pris toute l'ampleur souhaitée mais qui eut néanmoins son importance. La première caisse populaire en Saskatchewan, par exemple, fut créée à Albertville dès 1916 par le curé du village, M. l'abbé Abraham LeBel. Des coopératives d'achat de semences, de ficelle d'engerbage et de charbon, dont les cercles locaux de l'A.C.F.C. formaient le noyau, ont aussi existé durant la décennie suivante. On a même un temps contemplé la possibilité d'établir une coopérative franco-canadienne à l'échelle provinciale dans le secteur de l'alimentation, mais plusieurs marchands de village se liguèrent pour faire avorter le projet. Plus tard, bon nombre de Franco-Saskatchewannais ont contribué activement au mouvement pour la création du Wheat Pool, des coopératives de village et des Credit Unions. Puis, après la Seconde Guerre mondiale, la mise sur pied d'une section saskatchewannaise du Conseil Canadien de la Coopération a donné un nouvel élan au mouvement coopératif. L'un de ceux qui a mené cet élan fut Paul Rivière, de la région de Radville.

Regina - Nos organisations paroissiales: Le Cercle de l'A.C.F.C. devenu l'A.C.F.R. (12)

La septième assemblée générale de l'A.C.F.R., d'abord prévue pour le 14 novembre 1970, eut lieu finalement le 7 février 1971 sous la présidence de M. Robert Cousin Le nouveau bureau de direction, élu à l'assemblée, se composait de: Me Guy Duperreault, Président; M. Robert Revet, Vice-Président; M. Albert Dubé, Secrétaire; M. Léon Arbez, Trésorier, de Mesdames Odile Arbez et Yvette Beauregard, de Messieurs Henri O'Reilly, Bernard Wilhelm, Charles Fournier, Florent Bilodeau, et du père Marius Bédard, O.F.M., Conseillers. On apprit à l'Assemblée que l'A.C.F.C. n'exigerait plus de cotisation provinciale, mais qu'elle laissait cette initiative aux cercles; il fut résolu que la cotisation annuelle à l'A.C.F.R. serait familiale, et de cinq dollars. Les étudiants dont les parents n'étaient pas membres de l'Association pouvaient le devenir moyennant une cotisation annuelle de un dollar. Toutefois, l'Assemblée adopta aussi une cotisation de soutien de $10. Trois groupes d'étude discutèrent des attentes de l'A.C.F.R. pour l'année 1971, et une dégustation de vins et fromages clôtura la soirée.(1)

Anniversaires historiques

La colonisation française au Manitoba s'est faite par étapes bien distinctes. Il y a eu les Voyageurs qui ont fondé la race métisse. Puis quelques colons venus avec Provencher, et enfin, après 1870, les paroisses de la Rivière Rouge. Jusque-là, les colons étaient presque exclusivement Canadiens. Autour de 1890 il se dessina un mouvement de colonisation faite par des Français venus de France. M. Noël Bernier a raconté dans Fannystelle comment ce mouvement a débuté. L'entreprise de Fannystelle n'est pas un fait isolé. Il y eut d'autres essais, les uns plus importants que les autres, mais tous apportèrent au groupe français du Manitoba un renfort dont il avait grandement besoin. Ces groupements de Français venus de France sont aujourd'hui des paroisses prospères où se parle le français; visitez Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Léon, Saint-Claude et tant d'autres de ces paroisses et vous verrez comment les descendants de ces colons sont devenus de bons ouvriers de la survivance française.


Commanditaires

Ministère éducation
Logo - Radio-Canada







Collection numérisée du Canada
Conseils des écoles fransaskoises








Conseil canadien des archives
Patrimoine canadien







 
(e0)