Contact
Société de la Saskatchewan
Société historique de la Saskatchewan

[ Accueil ]

Bienvenue dans la Musée Virtuel Francophone de la Saskatchewan. Ce site web est une création de la Société historique de la Saskatchewan.

Vous y trouverez des informations sur une plusieurs sujets, personnages et lieux de la francophonie en Saskatchewan. Et ne manquez pas l'occasion de consultez les archives de la Revue historique.

Joseph-Antoine Thériault

Dès qu'ils étaient suffisamment nombreux dans un district, les nouveaux arrivants franco-catholiques adressaient à Monseigneur l'évêque une requête en vue d'obtenir un curé résidant. La présence du prêtre constituait un signe réconfortant de la permanence du nouveau cadre de vie, en même temps qu'un rappel de celui que l'on avait dû quitter au Québec ou en France. Le premier curé de la paroisse du Sacré-Coeur de Montmartre, Mgr J.-A. Thériault, a personnifié la stabilité de la nouvelle colonie et la pérennité de ses institutions en servant pendant 45 années consécutives.

Regina - Choix d'un terrain et approbation des plans de l'église

Au début de 1961, les syndics de la paroisse St-Jean-Baptiste examinèrent une nouvelle option, celle de construire une nouvelle église à l'endroit même où se trouvait l'ancienne; mais aucun résultat concret ne se dégagea de cette étude. Or, le 29 janvier 1961, un grand nombre de paroissiens, fortement intéressés par cette difficile question qu'il fallait trancher au plus vite, d'acheter ou de bâtir une église, prirent part à la réunion annuelle des paroissiens. C'est à cette assemblée que les paroissiens devaient élire trois nouveaux syndics; il s'agissait d'abord de remplacer M. Ernest Gatin, sortant de charge, et d'élire deux nouveaux syndics afin de porter leur nombre à cinq, tel que l'avait accordé Mgr O'Neill, et selon la coutume établie dans le cas des paroisses en voie de construction. Des sept candidats mis en nomination, le docteur Jean Dupont et messieurs Léo Lirette et Roger Poissant furent élus par scrutin secret; avec les deux autres syndics, messieurs Napoléon Gilbert et Raout Langlais, ils allaient assumer l'entière responsabilité de trancher cette épineuse question d'acheter ou de bâtir une église.

003: Pascal Bonneau, homme d'affaires

Histoire abrégée de la fransaskoisie

Regina, Ville Centenaire

3e article


Commanditaires

Ministère éducation
Logo - Radio-Canada







Collection numérisée du Canada
Conseils des écoles fransaskoises








Conseil canadien des archives
Patrimoine canadien