Contact
Société de la Saskatchewan
Société historique de la Saskatchewan

Des gens

Jeanne Beauregard

Quand vient le temps d’établir des modèles féminins pour les jeunes Fransaskoises et Fransaskois, on pense immédiatement à Marie-Antoinette Papen, la grande dame de la radio française du nord de la Saskatchewan. Bien sûr, madame Papen n’a pas été la première femme à oeuvrer dans le domaine des communications ; Berthe Baril et Guylaine Gravel l’avaient précédé à CBK, Watrous dans les années 1940. Elle n’a pas non plus été la dernière. Au poste CFRG de Gravelbourg, madame Papen a eu pendant de longues années sont équivalentes. Il s’agit de Jeanne Beauregard qui a été à l’emploi du poste de 1956 à 1973.
Elle est née le 24 mai 1920, la troisième des onze enfants d’Arthur Beauregard et Bertha Beaubien. Ses parents avaient été parmi les premiers habitants de Gravelbourg, ayant accompagné le groupe venu de Cantal tôt au printemps 1906. Jeanne Beauregard a fait ses études au Collège Thévenet, le couvent des Souers de Jésus-Marie Gravelbourg. Ses études terminées, elle est devenue caissière à la Banque Toronto-Dominion en 1942. En 1950, elle va rejoindre Dumont Lepage, qui sera son patron pour les 22 prochaines années. D’abord, elle est secrétaire de Dumont Lepage à la Municipalité rurale de Gravelbourg et pour la Caisse populaire française de la ville. En 1956, elle commence une longue association avec CFRG comme secrétaire, réceptionniste, commis, technicienne et animatrice. Il arrive parfois qu’elle





 
(e0)